Cheyne Capital et Natixis financent l’acquisition par LHC de l’hôtel Château La Messardière à Saint-Tropez.

Paris, 12 juin 2019

Cheyne Capital et Natixis annoncent avoir financé l’acquisition par LHC, branche hôtellerie de luxe de LOV Group, du Château La Messardière pour 154 M€.

Londres et Paris, le 12 juin 2019 : Cheyne Capital et Natixis annoncent avoir financé l’acquisition par LHC, branche hôtellerie de luxe de LOV Group, du Château La Messardière pour 154 M€.

Château La Messardière est un hôtel 5 étoiles situé à Saint-Tropez qui compte depuis 2012 parmi les 25 hôtels ayant obtenu la distinction de palace en France. Il comprend actuellement 117 chambres, deux restaurants ainsi qu’un Spa avec deux piscines. LHC envisage une rénovation de 40 M€ visant à moderniser l’hôtel et à améliorer ses prestations.  

Le financement, d’un montant total de 271 M€, est constitué d’un prêt senior de 161 M€ souscrit par Natixis et d’un prêt mezzanine de 110 M€ souscrit par Cheyne Capital. Il permet à la fois l’acquisition et la rénovation de Château La Messardière ainsi que le refinancement intégral du prêt senior LHC de 155 M€ souscrit par Cheyne Capital en avril 2018.

Natixis a été conseillé par le cabinet Gide Loyrette Nouel et Cheyne par le cabinet De Pardieu Brocas et Maffei. Tous deux ont également été conseillés par l’étude Lasaygues et Eight Advisory et ont mandaté JLL Expertises en qualité d’expert indépendant.

LOV Group a été conseillé pour le financement par le cabinet Darrois Villey Maillot Brochier ainsi que par E&Y, EY Société d’Avocats et l’étude Excen Notaires et Conseils.

Créé en 2007 par Stéphane Courbit, LOV Group se développe autour de trois grands métiers : la production audiovisuelle, les jeux en ligne et l’hôtellerie de luxe.

Avec un portefeuille diversifié, LOV Group est présent dans plus de 25 pays avec un effectif de plus de 5000 collaborateurs.

LHC est la branche hôtellerie de luxe du groupe LOV et est détenue à 83% par Financière Lov et 17% par LVMH Investissements. Elle regroupe le Palace Les Airelles et le Mélézin à Courchevel, Le Palace provençal La Bastide de Gordes, Le Pan Dei à St Tropez, le futur Hôtel du Château de Versailles et désormais le palace Château La Messardière.

 

Lancé en 2000, Cheyne Capital est l'un des tout premiers gestionnaires de fonds en Europe et a son siège social à Londres. Il investit à tous les niveaux de la structure de capital, de la dette senior aux capitaux propres en passant par la mezzanine, à la fois pour des entreprises et en immobilier.

Dans le domaine de l'immobilier, Cheyne offre des solutions de financement depuis 2009. Il gère désormais environ 3 milliards de dollars d'actifs couvrant prêts immobiliers directs, dette immobilière européenne titrisée et situations spéciales. L’objectif de Cheyne est d’offrir des prêts non-bancaires adossés à des actifs situés dans les principaux pays d’Europe occidentale, principalement la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France. Son approche est résolument flexible lui permettant d’investir à tous les niveaux de la structure de capital. 

Expert

Contacts Presse