Cinq anciens chefs d’État ou de Gouvernement participeront au sommet Natixis Investment Managers

Paris, France, 30 octobre 2018
  • Un panel historique rassemblera les anciens Premier Ministre italien Matteo Renzi, Président français Nicolas Sarkozy et Premier Ministre allemand Gerhard Schröder
  • L’ancien Président colombien, lauréat du Prix Nobel de la Paix, Juan Manuel Santos, échangera avec l’ancien Haut-Commissaire des Nations Unies, le Prince Zeid Ra’ad Al-Hussein
  • Plus de 70 experts du monde entier aborderont les thèmes phares qui façonnent le nouvel ordre géopolitique mondial

Natixis Investment Managers tiendra son sommet international le 7 novembre prochain à Paris. Parmi les 70 intervenants du monde entier figurent cinq anciens chefs d’État ou de Gouvernement. Ces experts débattront autour des thèmes phares qui façonnent le nouvel ordre géopolitique mondial.

Laurent Mignon, Président du Directoire du groupe BPCE, François Riahi, Directeur général de Natixis et Jean Raby, Directeur général de Natixis Investment Managers, accueilleront près de 500 invités à cet événement, qui réunira des spécialistes de l’investissement, de la finance, de la technologie, des entreprises, ainsi que des personnalités politiques et des universitaires, pour débattre des tendances économiques et géopolitiques déterminantes pour l’avenir des entreprises, de la société, et de la gestion d’actifs.

"Le sommet Natixis Investment Managers a pour mission d’illustrer notre approche du monde de la gestion d’actifs, en rassemblant des experts d’horizons très variés pour remettre en question les idées reçues. Nos intervenants sont différents, parfois atypiques et provocateurs, mais ils apportent tous des éclairages intéressants et n’hésitent pas à défier le statu quo », a déclaré Jean Raby, « Nos clients souhaitent entendre des points de vue originaux et une vision de long terme. Notre sommet est en quelque sorte inédit. Plutôt que de faire la part belle aux tendances de court terme, nous avons décidé de nous intéresser aux principaux défis qui façonneront le monde de demain, et en particulier le secteur de la gestion, pour les prochaines générations ».

François Riahi ajoute : « Au sein de Natixis, nous visons à construire un modèle économique durable et pérenne en accompagnant nos clients sur le long terme. Le sommet Natixis Investment Managers a été conçu sur cette base, dans le but de mettre en perspective les fluctuations économiques et politiques d'aujourd'hui et d’aider nos clients à prendre les décisions éclairées de demain. »

Le premier débat de ce sommet sera une discussion entre le lauréat du Prix Nobel de la Paix, et ancien président colombien, Juan Manuel Santos et Zeid Ra’ad Al-Hussein, ancien Haut-commissaire des Nations Unies pour les droits de l’Homme et Prince du Royaume hachémite royal de Jordanie.

Cette discussion sur « Le nouvel ordre géopolitique mondial » sera l’occasion d’aborder les interconnexions complexes des relations internationales et la manière dont les gouvernements et les institutions peuvent user de leur autorité pour stabiliser l’équilibre des pouvoirs.

Le débat de clôture, intitulé « Le monde à venir : un point de vue présidentiel », sera un dialogue inédit, et historique entre d’anciens chefs d'États ou de Gouvernement européens, dont l’ancien Premier ministre italien Matteo Renzi, l’ancien Président français Nicolas Sarkozy et l’ancien Chancelier allemand Gerhard Schröder. Ces trois personnalités partageront leur expérience du pouvoir pour décrypter les grands enjeux actuels, présenter leur vision de l’avenir et leurs recommandations pour faire face aux turbulences du monde. Cette séance animée par la journaliste Marie Drucker et Jean Raby.

 

Les autres présentations aborderont les sujets suivants :

 

  • « L’avenir de l’Europe », avec l’ancien Premier ministre belge et négociateur du Parlement européen sur le Brexit, Guy Verhofstadt, l’ancien ministre allemand de la Défense, de l’Économie et de la Technologie, Karl-Theodor zu Guttenberg et Alina Polyakova, Rubenstein Fellow de la Brookings Institution et professeur à l’université Johns Hopkins. Cette discussion sera animée par le journaliste anglo-nigérian, Ayo Akinwolere, qui sera également maitre de cérémonie durant le sommet.
  • « Dix ans après la crise : quelles conséquences et quel avenir » : deux acteurs majeurs de cet épisode, Alistair Darling, ancien chancelier de l'Échiquier du Royaume-Uni ; Chris Dodd, avocat-conseil au cabinet Arnold & Porter et ancien sénateur américain, co-auteur de la Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act, et une spécialiste ayant prédit cette crise des années auparavant, Ann Pettifor, directrice du Prime Economics, participeront à ce débat.
  • « Élections de mi-mandat aux États-Unis : une analyse instantanée » : au lendemain du scrutin tant attendu Outre-Atlantique, un débat réunira l’ancien Chef de Cabinet de la Maison Blanche sous l’administration du Président Georges Bush, Andrew H. Card, Jr., la politologue franco-américaine Nicole Bacharan et le responsable de la zone EMEA pour le groupe Dow Jones, Francesco Guerrera. Cette discussion sera animée par David Lafferty, Chief Market Strategist de Natixis Investment Managers.
  • « Le pouvoir des migrations et de la démographie » : avec Joseph Coughlin, directeur du MIT AgeLab, Ertharin Cousin, conférencier émérite du Freeman Spogli Institute for International Studies de l’Université de Stanford et ancien directeur exécutif du Programme alimentaire mondial ; et Jean-Christophe Dumont, responsable de la Division des migrations internationales de l'OCDE. Ce panel sera animé par Anne-Laurence Roucher, directrice déléguée et directrice du développement de Mirova, affilié de Natixis Investment Managers.

 

Plus de vingt autres panels jalonneront le sommet Natixis Investment Managers, notamment des discussions autour des problématiques cruciales du commerce international, de l’intelligence artificielle, du pouvoir naissant de la Chine, de la cybersécurité, de la blockchain, des médias sociaux, de la géopolitique de l’énergie, de la recherche biomédicale et des technologies avancées.

 

Pour en savoir plus sur le Natixis Investment Managers Summit, veuillez consulter la page http://im.natixis.com/summit ou suivre #NatixisSummit sur Twitter et LinkedIn.

 

Natixis Investment Managers accompagne les investisseurs dans la construction de portefeuilles en offrant une gamme de solutions adaptées. Riches des expertises de 26 sociétés de gestion à travers le monde, nous proposons l’approche Active Thinking℠ pour aider nos clients à atteindre leurs objectifs quelles que soient les conditions de marché. Natixis Investment Managers est classée parmi les plus grandes sociétés de gestion d’actifs dans le monde1 (845,6 Mds d’euros d’actifs sous gestion2). Natixis Investment Managers regroupe l'ensemble des entités de gestion et de distribution affiliées à Natixis Distribution, L. P. et Natixis Investment Managers S. A. Natixis Investment Managers, dont le siège social est situé à Paris et à Boston, est une filiale de Natixis. Cotée à la Bourse de Paris, Natixis est une filiale de BPCE, le deuxième groupe bancaire en France.

  1. Cerulli Quantitative Update : Global Markets 2017 a classé Natixis Investment Managers (anciennement Natixis Global Asset Management) 15ème plus grande société de gestion au monde, sur la base des actifs sous gestion au 31 décembre 2016.
  1. Valeur nette des actifs au 30 juin 2018. Les actifs sous gestion (AUM) peuvent comprendre des actifs pour lesquels des services non réglementaires dits « non-regulatory AUM services » sont proposés. Cela désigne notamment les actifs ne correspondant pas à la définition de « regulatory AUM » énoncée par la SEB dans son Formulaire ADV, Partie 1.

Le Groupe BPCE, deuxième groupe bancaire en France, s’appuie sur deux réseaux de banques commerciales coopératives, autonomes et complémentaires : celui des 14 Banques Populaires et celui des 15 Caisses d'Epargne. Dans le domaine du financement de l’immobilier, il s’appuie également sur le Crédit Foncier. Il est un acteur majeur de la gestion d’actifs, de l’assurance, de la banque de grande clientèle, et des services financiers spécialisés avec Natixis. Le Groupe BPCE compte 31 millions de clients et 106 500 collaborateurs ; il bénéficie d’une large présence en France avec 7 800 agences et 9 millions de sociétaires. La dette senior préférée à long terme du groupe est notée par quatre agences de notation financières, Moody’s (A1, perspective stable), S&P (A+, perspective stable), Fitch (A, perspective positive) et R&I (A, perspective stable).

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichier attaché

Contacts Presse