Paris, France, 15 mai 2020

Natixis a agi comme unique agent de structuration du social bond framework et teneur d’ordres de l’émission inaugurale sociale de l’Unédic, le 15 mai 2020. Cette émission représente le plus important social bond jamais émis dans le monde, tous émetteurs confondus.

D’un montant de 4Md € et de maturité novembre 2026, l’opération a rencontré un vif succès auprès des investisseurs. A sa clôture, le livre d’ordres s’établissait à 7,75Md € (en excluant les intérêts des bookrunners), le plus important volume d’intérêts jamais manifestés lors de l’exécution d’une émission de l’Unédic.

Intervenue dans un contexte de crise sanitaire et économique inédit, cette émission inaugurale sera majoritairement dédiée au financement des mesures de réponse à la crise déployées par l’Unédic : d’une part le renforcement des dispositifs classiques d’Assurance chômage, d’autre part l’instauration d’un dispositif exceptionnel d’activité partielle, couvrant plus de 12 millions de salariés du secteur privé. Au total, ce sont plus de 15 millions de personnes directement protégées par l’Unédic.  Sans précédent par leur ampleur, ces dispositifs contribuent ainsi à préserver l’emploi et les revenus de plus d’un salarié privé sur deux en France, et protéger les personnes affectées par le contexte économique particulièrement difficile.

Dans le respect des Social Bond Principles de l’ICMA (International Capital Market Association), le cadre de cette émission s’articule autour des dispositifs majeurs financés par l’Unédic et permet de rendre compte de sa double mission visant à « protéger » socio-économiquement contre les aléas du marché du travail et « accompagner » les salariés français dans leur réinsertion professionnelle et l’emploi durable.  

« Aux mesures d’urgence déployées par l’Unédic, comme le chômage partiel, s’ajoutent, par exemple, les allocations et indemnités garantissant un revenu de remplacement ou des mesures liées à la reconversion professionnelle ou à la reprise d’entreprise, notamment via le soutien au développement des compétences et des qualifications, ou encore la contribution financière de l’Unédic au fonctionnement de Pôle Emploi »  déclare Jun Dumolard, directeur des finances et de la trésorerie de l’Unédic.

Ce social bond framework participe également de la transparence accrue de l’Unédic auprès de la communauté des investisseurs sur les logiques d’évaluation, d’expérimentation, d’ajustement aux besoins et de ciblage des allocations et aides qui guident ensemble l’action de l’Unédic. L’analyse des données (big data) pour évaluer et améliorer l’efficacité des dispositifs alimentera les rapports d’impact.

Avec ce cadre d’émission sociale, l’Unédic formalise sa contribution à la feuille de route française dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2030, et répond aux attentes croissantes des investisseurs pour lutter contre la pauvreté, offrir les compétences techniques et professionnelles favorables à l’emploi décent et réduire les inégalités.

Jun Dumolard d’ajouter « L’engagement de l’Unédic sur le marché des émissions sociales est une suite logique de nos travaux et de nos priorités de gestion, offrant une parfaite maîtrise et un maximum de transparence financière, au service de l’intérêt général de tous nos bénéficiaires directs et indirects : entreprises, salariés ou demandeurs d’emploi. Malgré l’urgence, nous démontrons à travers ce framework qu’il existe une place pour l’innovation. Nous serons mobilisés pour tenir notre promesse d’impact auprès des investisseurs et aurons à cœur d’objectiver au mieux le rôle d’amortisseur social et économique joué par les dispositifs financés grâce aux fonds levés ».

Après la structuration des cadres des émissions durables du Groupe Caisse des Dépôts, d’Action Logement ou du gouvernement du Mexique par exemple, le Green & Sustainable Hub de Natixis confirme son expertise en matière sociale auprès des émetteurs du secteur public.

« Nous avons été honorés d’accompagner l’Unédic dans cette démarche structurante », déclare Orith Azoulay, responsable mondiale de la finance verte et durable au sein de la Banque de grande clientèle de Natixis. « Emetteur social par nature, l’Unédic démontre au travers de ce framework combien ses dispositifs et ceux de Pôle Emploi s’appuient sur une culture de l’évaluation de ses missions de protection et d’accompagnement des salariés dans l’emploi durable. La communauté financière appréhendera ainsi plus facilement l’impact social des dispositifs, notamment en termes de justice et de redistribution sociales. C’est sans surprise que l’on retrouve dans cette émission sociale inaugurale de l’Unédic les mesures d’urgence déployées en réponse à la crise du Covid-19 ».

 

Fichier attaché

Contacts presse

Porte-parole lié