Paris, France, 22 avril 2021

Natixis Interépargne, la référence en épargne salariale et retraite du Groupe BPCE, a réalisé la deuxième édition de son enquête en ligne, auprès de 1 751 épargnants et 290 responsables d’épargne salariale en entreprise, du 7 au 21 janvier 2021. Cette étude montre la forte sensibilité des entreprises et de leurs collaborateurs épargnants aux impacts environnementaux sociaux et éthiques. L’Investissement responsable représente aujourd’hui près de 20 % de l’épargne salariale en France avec des encours qui ont plus que triplé en 5 ans*.

Une forte sensibilité des entreprises et des épargnants aux enjeux environnementaux et sociaux

En matière d’épargne salariale, 8 entreprises sur 10 accordent une place importante aux enjeux sociaux, environnementaux et de gouvernance, et 45 % d’entre elles proposent au moins un fonds ISR dans leur dispositif d’épargne salariale.

Une sensibilité forte partagée par les épargnants, puisque 71 % d’entre eux sont préoccupés par les impacts environnementaux, sociaux et éthiques dans leurs décisions de placements.

Une connaissance limitée de l'investissement responsable partagée par les entreprises et les épargnants

Une large majorité d’entreprises ne connait pas les différents labels associés à l’Investissement responsable. Signe de cette méconnaissance, 43 % des entreprises interrogées ne savent pas si leur dispositif d’épargne salariale comprend un ou plusieurs fonds ISR. La connaissance de l’Investissement responsable croît cependant avec la taille de l’entreprise.

Un constat similaire peut être fait pour les épargnants. Ils sont 58 % à ne pas savoir si un fonds ISR leur est proposé dans leur dispositif d’épargne salariale.

Plus spécifiquement sur l’investissement solidaire, l’étude révèle que la connaissance progresse de 10 points et permet d’augmenter la part d’investissement sur ce type de fonds.

Un désir modéré d’Investissement responsable

L’enquête met en évidence un réel intérêt pour l’Investissement responsable. 72 % des épargnants déclarent investir une partie de leur épargne salariale sur des fonds ISR.

Contrairement à une idée courante, les craintes sur la performance ne sont pas un frein : seuls 9 % des entreprises et 19 % des épargnants estiment que les fonds d’Investissement responsable présentent une performance inférieure à d’autres fonds.

Certaines thématiques sont plus porteuses : les critères prioritaires des épargnants en matière d’Investissement responsable sont la protection de la biodiversité et la lutte contre la pollution et le réchauffement climatique.

Les entreprises priorisent quant à elles le critère social devant le critère environnemental.

Paradoxalement, l’intention d’investir est modérée : 66 % des entreprises qui ne disposent pas d’un fonds ISR n’envisagent pas de faire évoluer leur dispositif et 58 % des épargnants dont l’épargne n’est pas investie dans un fonds ISR n’envisagent pas d’y investir prochainement.

« L’enquête révèle une réelle volonté des entreprises et des épargnants de donner du sens à leur épargne » explique Christophe Eglizeau, directeur général de Natixis Interépargne « Cet intérêt pour l’Investissement responsable reste associé à un important besoin de pédagogie et d’accompagnement auquel Natixis Interépargne s’applique à répondre ».

 

 

*source AFG – 31.12.2020

Natixis Interépargne, la référence en épargne salariale et retraite du Groupe BPCE est investie dans l’avenir de plus de 67 000 entreprises clientes (1) et plus de 3 millions d’épargnants (1).

Pionnière de l’innovation depuis plus de 50 ans, Natixis Interépargne accompagne les entreprises de toutes tailles dans la mise en place et la gestion de leur épargne salariale et retraite ainsi que de leur actionnariat salarié pour en faire un moteur de performance.

Elle s’appuie sur les offres de gestion financière de Natixis Investment Managers, spécialiste de la gestion active au service de l’épargne salariale.

(1) Natixis Interépargne - 31/12/2020.

Fichiers attachés

Contacts presse

Sujet lié