Épargne salariale et retraite : près d’un épargnant sur deux plébiscite son dispositif d’épargne retraite collective* selon le baromètre Natixis Interépargne

web_publication.show.description
Paris, France, 7 juillet 2021

Natixis Interépargne, la référence en épargne salariale et retraite du Groupe BCPE, a analysé les comportements de près d’un million d’épargnants lors d’une enquête quantitative réalisée en avril 2021. Dans un contexte de progression des dispositifs d’épargne retraite favorisés par la loi Pacte, les résultats mettent en évidence un effort d’épargne croissant des épargnants avec l’âge.

Un investissement moyen qui s’élève à 1 995 euros


Les versements augmentent progressivement tout au long de la carrière : ils sont multipliés par 2,5 entre le début et le milieu de carrière, passant de 797 euros pour les moins de 30 ans à 2 054 euros pour les 45-54 ans. Pour les plus de 65 ans, le montant des versements atteint 3 746 euros.

p395h4ekn3-phpf8fqsq

Près de 80% des encours sont détenus par les plus de 45 ans, la tranche des 45-54 ans détenant 30% des encours.

hyq7yfsh73-phpuxduce

L’abondement est l’élément moteur de ces dispositifs

Les versements liés à l’entreprise demeurent chaque année la principale source d’alimentation des PERCO/PERCOL avec 71% des flux (abondement : 32%, intéressement : 20%, participation 19%).

Les versements volontaires des épargnants représentent quant à eux 26% des flux. Il sera intéressant de suivre la progression de la part des versements volontaires déductibles.

 

La gestion libre encore privilégiée par les épargnants

Alors que la gestion pilotée offre de nombreux avantages, la gestion libre reste choisie à 70% par les épargnants, tous âges confondus.

En gestion libre, 28% de l’épargne des moins de 35 ans est investie en actions, 35% en diversifiés et le monétaire représente 31% de l’allocation d’actifs total. Cette répartition demeure sensiblement identique pour les autres tranches d’âge.

Le baromètre révèle ainsi que les plus de 65 ans n’investissent leur épargne en monétaire qu’à hauteur de 31% contre 23% en actions.

En gestion pilotée, pour les moins de 35 ans, la proportion est quasi équivalente entre l’investissement en actions (48%) et en diversifiés (41%) et elle est de seulement 3% pour le monétaire. Cette répartition demeure sensiblement identique jusqu’à 55 ans. A partir de 60 ans, cette tendance s’inverse pour s’adapter à l’horizon de placement de l’épargnant, largement investie en monétaire à hauteur de 55% et très peu investie en actions à hauteur de 4%.

 

Une majorité de retraités conserve leur plan d’épargne retraite

48% des retraités qui détenaient un PERCO en 2015 le détiennent encore en 2020 sans évolution majeure de leur allocation d’actifs.

rwjjajjlzi-phpuepocr

Christophe Eglizeau, Directeur général de Natixis Interépargne souligne :

« Le baromètre met en évidence un intérêt croissant des épargnants pour l’épargne retraite. C’est pourquoi il est essentiel de les accompagner. Grâce à notre simulateur retraite AMPLUS, l’épargnant peut élaborer, en ligne, une stratégie personnalisée d’épargne en vue de sa retraite. »

*PERCO et PERCOL.

Natixis Interépargne, la référence en épargne salariale et retraite du groupe BPCE, est investie dans l’avenir de plus de 67 000 entreprises clientes et plus de 3 millions d’épargnants. (1)

Pionnière de l’innovation depuis plus de 50 ans, Natixis Interépargne accompagne les entreprises de toutes tailles dans la mise en place et la gestion de leur épargne salariale et retraite ainsi que de leur actionnariat salarié pour en faire un moteur de performance.

Elle s’appuie sur les offres de gestion financière de Natixis Investment Managers, spécialiste de la gestion active au service de l’épargne salariale.

(1) 26,7% de part de marché (Source : Association Française de Gestion – 31/12/2020)

 

 

Fichiers attachés

Contact presse