Indice Mondial des Retraites de Natixis Global Asset Management : la France se classe 19e (20e en 2016)

Paris, France, 19 juillet 2017
  • La France améliore son score sur les 4 facteurs étudiés : le financement des retraites, la santé, la qualité de vie et le bien-être matériel
  • Les retraités français bénéficient d’un système de santé efficace et d’une espérance de vie parmi les plus élevées au monde
  • Un endettement public maîtrisé et une bonne gouvernance font la force des trois premiers pays du classement : la Norvège, la Suisse et l’Islande

La France se classe au 19ème rang de l’Indice Mondial des Retraites 2017 (Global Retirement Index), publié aujourd’hui par Natixis Global Asset Management. Cet indice constitue un outil de comparaison des meilleures pratiques en matière de politiques publiques à travers 43 pays. Créé en 2013, il attribue aux pays comparés une note globale en matière de pérennité des systèmes de retraites, sur la base de quatre facteurs ayant un impact sur la vie des retraités. Le financement des retraites est le facteur le plus important, mais l’indice tient également compte du bien-être matériel, de la santé et de la qualité de vie des retraités afin de dresser un tableau complet.

"Les évolutions démographiques et la situation macro-économique font vaciller le modèle historique français des retraites et compromettent ainsi la pérennité de son financement, ce qui représente un des défis sociaux les plus urgents à relever », explique Jean-François Baralon , Directeur de Natixis Global Asset Management Distribution France, Suisse romande et Monaco. « Notre étude annuelle fait état de la nécessité pour les investisseurs individuels d’assumer une plus grande partie du financement des retraites en épargnant davantage et elle met en avant les solutions et approches innovantes mises en œuvre dans certains pays. »

Les pays d’Europe de l’Ouest dominent le classement 2017, avec 8 pays figurant dans le top 10 : la Norvège, la Suisse, l’Islande, la Suède, l’Allemagne, le Danemark, les Pays-Bas et le Luxembourg. Ils sont rejoints par la Nouvelle-Zélande (en 5ème position) et l’Australie (en 6ème position). Les trois premiers bénéficient d’un endettement public maîtrisé et d’une bonne gouvernance, qui, conjugués à de bons scores sur la santé, la qualité de vie et le bien-être matériel, leur permettent de rester, cette année encore, en tête du classement.

Qualité de vie et système de santé sont des atoutsforts de la France, qui pâtit en revanche d’un endettement excessif et d’une pression fiscale

La France gagne une place dans le classement 2017 en améliorant son score sur les 4 facteurs étudiés. Le bien-être matériel est en hausse, grâce à l’amél ioration des indicateurs sur l’égalité de revenu et le revenu par habitant, malgré le 7ème plus haut taux de chômage des pays étudiés.

Le financement des retraites est également sur une tendance positive même si la pression fiscale (seco nd taux le plus élevé dans l’indice) et l’endettement public restent très importants. Les évolutions démographiques représentent également un challengeavec un taux de dépendance des personnes âgées qui augmente.

La qualité de vie et surtout l’efficacité du système de santé (pour lequel la France atteint la 2ème place) sont des atouts majeurs pour les retraités français. Les indicateurs environnementaux sont en hausse grâce à une diminution des émissions de CO2 et à l’augmentation des énergies renouvelables. Du côté de la santé, l’espérance de vie progresse, comme la couverture santé et les dépenses de santé par habitant.

L’intégration des critères ESG (Environnementaux Sociaux et Gouvernance) dans les plans épargne-retraites : une solution pour la pérennitédes retraites ?

Bien que la situation en France s’améliore, les investisseurs particuliers sont conscients que les systèmes publics ne pourront leur procurer un revenu suffisant et qu’ils seront de plus en plus mis à contribution pour financer leur retraite. Il est donc essentiel de mettre en place des mesures, fiscales par exemple, pour les inciter à épargner davantage en vue de leur retraite. Mais la diversité des solutions d’épargne-retraite doit également être améliorée.

La récente étude ESG de Natixis Global Asset Management1 démontre que trois quarts des investisseurs individuels souhaitent que leurs investissements soient en accord avec leurs valeurs personnelles et que l’intégration des critères ESG dans les plans d’épargne salariale se développe pour répondre à une demande croissante de la part des investisseurs.

"L’intégration des critères ESG devient donc un moyen d’inciter les investisseurs à épargner d’avantage. Proposer plus de solutions d’épargne-retraite intégrant des critères ESG pourrait ainsi contribuer à améliorer le financement et la pérennité des systèmes de retraites », conclut Jean-François Baralon .

1 Etude ESG de Natixis Global Asset Management publiée le 15 Juin 2017 – réalisée à partir de donnéesissues de trois catégories d’investisseurs : étude mondiale auprès des investisseurs individuels réalisée en Mai 2016 (7,100 participants mondiaux), étude mondiale auprès des Investisseurs institutionnels réalisée en Mars 2017 (500 participants mondiaux), étude mondiale des conseillers en gestions de patrimoine réalisée en Septembre 2016 (2,550 participants mondiaux).

Pour télécharger le rapport complet de l’indice des retraites 2017 de Natixis Global Asset Management, cliquez sur le lien suivant : ngam.natixis.com/us/research/global-retirement-index-2017.

 

La présente enquête sur l’Indice mondial des retraites a été menée par Natixis Global Asset Management avec l’aide de CoreData Research. Cette enquête por te sur des pays considérés par le FMI comme des économies avancées, sur des pays membres de l’OCDE et sur les BRIC. Les données présentées sont issues de plusieurs sources différentes, dont la Banque mondiale. Les chercheurs ont calculé la note moyenne de chacun des 43 pays étudiés dans chaque catégorie, et combiné l’ensemble des notes ainsi obtenues pour leur attribuer une note globale permettant de déterminer leur place dans le classement.

Natixis Global Asset Management propose des solutions d’investissement innovantes aux professionnels du secteur dans le monde entier. Grâce à notre approche Durable Portfolio Co nstruction® axée sur la gestion des risques, nous les aidons à construire des portefeuilles plus stratégiques, capables de s’adapter aux évolutions imprévisibles des conditions de marché. Nous nous fondons sur les idées et l’expertise de spécialistes du secteur, et collaborons étroitement avec nos clients afin d’étayer nos solutions avec des données concrètes.

Natixis Global Asset Management fait partie des plus grandes sociétés de gestion d’actifs au monde. Un accès à plus de 20 sociétés de gestion spécialisées dans le monde (représentantun encours de 895,6 milliards de dollars2) nous permet d’offrir une large gamme de solutions et de répondre à toutes les opportunités stratégiques. De la conception à la mise en œuvr e, Natixis Global Asset Management contribue aux intérêts de ses clients av ec des portefeuilles plus durables.

Natixis Global Asset Management, S.A., dont le siège social est situé à Paris et à Boston, est une filiale de Natixis. Cotée à la Bourse de Paris, Natixis est une filiale de BPCE, le deuxième groupe bancaire en France. Les sociétés de gestion d’investissement et les groupes de distribution et de services affiliés de Natixis Global Asset Management comprennent : Active Investment Advisors®3 ; AEW Capital Management ; AEW Europe ; AlphaSimplex Group ; Axeltis ; Darius Capital Partners ; DNCA Investments4 ; Dorval Asset Management5 ; Emerise6 ; Gateway Investment Advisers ; H2O Asset Management5 ; Harris Associates ; Loomis, Sayles & Company ; Managed Portfolio Advisors®3 ; McDonnell Investment Management ; Mirova7 ; Natixis Asset Management ; Ossiam ; Seeyond7 ; Vaughan Nelson Investment Management ; Vega Investment Managers ; et Natixis Global Asset Management Private Equity, qui comprend Seventure Partners, Naxicap Partners, Alliance Entreprendre, Euro Private Equity, Caspian Private Equity et Eagle Asia Partners. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site : ngam.natixis.com. Les stratégies ne sont pas toutes disponibles dans tous les pays. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site Internet de la société : ngam.natixis.com LinkedIn : linkedin.com/company/natixis-global-asset-management

Natixis Global Asset Management comprend également des unités de développement locales au niveau international dont NGAM S.A., une société de gestion d’actifs luxembourgeoise autorisée et régulée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) ainsi que ses bureaux de distribution dont NGAM Distribution France (immatriculée au RCS de Paris sous le n°509 471 173, Siège social : 21 quai d’Austerlitz - 75013 Paris)

  1. L’étude « Cerulli Quantitative Update : Global Markets 2015 » situe Natixis Global Asset Management, S.A. à la 16 ème position des asset managers mondiaux sur la base d’un montant d’actifs sous gestion (870,3 milliards de dollars) au 31 décembre 2015.
  2. Valeur d’actif net au 31 mars 2017. Les actifs sous gestion (AUM) peuvent comprendre des actifs pour lesquels des services non réglementaires dits « non-regulatory AUM services » sont proposés. Cela désigne notamment les actifs ne correspondant pas à la définition de « regulatory AUM » énoncée par la SEBdans son Formulaire ADV, Partie 1.
  1. Une division de NGAM Advisors, L.P.
  1. Une marque de DNCA Finance.
  1. Une filiale de Natixis Asset Management.
  1. Une marque de Natixis Asset Management et Natixis Asset Management Asia Limited, basée à Singapour et Paris.
  1. Entité exploitée aux États-Unis par le biais de Natixis Asset Management U.S., LLC.
To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichier attaché

Contacts Presse