La Banque africaine de developpement approuve un accord de partenariat avec Natixis pour developper le commerce en Afrique

Abidjan, Côte d'Ivoire, 9 novembre 2018

Le Conseil d'administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé aujourd’hui un Accord de participation aux risques (APR) d’un montant de 50 millions de dollars US au profit de Natixis.

Ce programme de partage de risques (50/50), en mesure de couvrir un portefeuille de transactions à concurrence de 100 millions de dollars US, vient en soutien des quelque 600 millions de dollars US (valeur cumulative) d’opérations commerciales sur les 3 prochaines années.

« Libérer le potentiel de croissance du commerce extérieur contribuera à impulser de nouvelles dynamiques d’industrialisation et d’intégration régionale qui consolideront la trajectoire de développement de l’Afrique », a déclaré Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque pour l’Afrique du nord.

L’APR permettra de répondre à la demande croissante des marchés africains en matière de financement du commerce extérieur dans des secteurs économiques vitaux tels que l'agroalimentaire, la santé, les services et l’industrie. De plus, il favorisera une diversification productive génératrice de croissance, d’emplois et de recettes fiscales additionnels pour plusieurs États africains.

« Nous sommes parmi les premières banques au monde à intégrer ce programme et sommes très fiers de participer à la promotion des échanges économiques et commerciaux en Afrique », affirme Anne-Cécile Delas, responsable mondiale de Trade & Treasury Solutions chez Natixis.

En particulier, cet accord appuiera les banques commerciales africaines ainsi que les petites et moyennes entreprises du continent en leur garantissant un meilleur accès au financement de leurs opérations de commerce extérieur.

« Alignée sur notre stratégie de développement du secteur financier 2014-2019, cette opération participera au renforcement et à l’élargissement des systèmes financiers africains » a précisé Stéphane Nalletamby, Directeur en charge du secteur financier à la Banque africaine du développement.

Cet accord intervient dans un contexte où la majorité des banques africaines affichent une faible capitalisation, ce qui limite leur capacité à obtenir des lignes auprès des banques internationales. Cette difficulté s’est accentuée avec le durcissement des exigences réglementaires en matière de fonds propres et de conformité, ce qui a conduit les banques internationales à réduire leurs engagements ainsi que le nombre de leurs correspondants en Afrique. Ce partenariat avec Natixis apporte une solution à cette problématique. 

L’Accord de participation aux risques s’inscrit en droite ligne avec les Cinq grandes priorités que la Banque s’est fixée pour asseoir les conditions d’une croissance forte, durable et partagée sur le continent

 

 

 

Contact presse Banque africaine de développement

Fahd Belbachir

Mail: f.belbachir@afdb.org

 

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Contacts Presse