« Le pétrole à prix cassé – saison 2 » : nouvelle publication de la Recherche Global Markets de Natixis

Paris, France, 17 février 2016

La Recherche Global Markets publie pour la 2e année consécutive une étude cross-expertise sur le pétrole. Intitulée « Le pétrole à prix cassé - saison 2 », cette étude regroupe les points de vue des recherches économique, actions et crédit sur les impacts positifs et négatifs de la baisse du cours du pétrole.

Selon l’étude, en 2016, contrairement à ce qui s’était passé en 2015, la baisse des cours du pétrole sera globalement défavorable pour l’économie mondiale. En effet, les pays exportateurs de pétrole réduisent leurs investissements en actifs financiers et se remettent à épargner. Par ailleurs, les pays importateurs de pétrole, principalement le G7 et l’Asie émergente, consomment moins qu’avant le revenu supplémentaire qu’ils tirent de la baisse des cours. Enfin, la chute violente des cours devrait entraîner une nette hausse du taux de défaut des sociétés dans le secteur de l’énergie, fortement représenté sur le marché du crédit aux Etats-Unis.

 

En ce qui concerne les corporates, les impacts du scénario de pétrole à prix cassé sont pénalisants pour le secteur pétrolier, les bancaires, les matériaux de construction, et les support services. L’impact est globalement neutre pour les utilities. A contrario, certains secteurs bénéficient globalement des cours bas, notamment le BTP, les concessions, les compagnies aériennes, l’agroalimentaire, le tourisme, et l’automobile.

 

La situation de pétrole à prix cassé engendre par ailleurs deux risques majeurs : ils concernent la probabilité d’une crise de la dette des émergents exportateurs de matières premières (14,7% du PIB mondial) d’une part, et la hausse du taux de défaut sur le segment High Yield Oil & Gas aux Etats-Unis à fin 2016, d’autre part.

Pour autant, selon l’étude, tout n’est pas noir. Les experts de Natixis indiquent que les cours du pétrole semblent avoir atteint un plancher, et s’attendent à une remontée vers les 38 dollars le baril en fin d’année.

L’étude est disponible sur le site http://research.natixis.com, portail d’accès unique dédié à la recherche « cross-expertise » et sur demande.

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichier attaché

Contacts Presse