Les exigences prudentielles de capital de Natixis fixées par la BCE sont laissées inchangées

Paris, France, 18 février 2019

La Banque Centrale Européenne a laissé inchangées les exigences prudentielles de capital de Natixis à la suite des résultats 2018 du Supervisory Review and Evaluation Process (SREP). Intégrant 0,06% de coussin contra-cyclique, l’exigence de ratio de fonds propres CET1 de Natixis s’établit à 9,06% à partir du 1er mars 2019 (Pillar 2 requirement inchangé).

Avec un ratio de fonds propres CET1 fully-loaded pro-forma(1) de 11,1% au 31 décembre 2018, Natixis se situe bien au-dessus de ces exigences réglementaires.

 

  1. Pro-forma de la cession des activités de banque de détail, du paiement d’un dividende exceptionnel de 1,5 Md€, des acquisitions déjà annoncées mais non clôturées au 31/12/2018, ainsi que des impacts IPC (Irrevocable Payment Commitments) et IFRS16
To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichier attaché

Contacts Presse