Natixis accompagne Swiss Life Asset Managers dans l’acquisition, pour 1,7 Md€, d’un portefeuille de bureaux parisiens auprès de Terreïs.

2 juillet 2019

Sous-titre Natixis a conseillé Swiss Life Asset Managers sur l’acquisition, pour 1,7 Md€, d’un portefeuille de bureaux parisiens auprès de Terreïs et a arrangé un financement hypothécaire de 507,24 M€ adossé à 1,3 Md€ d’actifs prime (haut de gamme).

Le 28 mai 2019, Swiss Life Asset Managers a finalisé l’acquisition, auprès de Terreïs, d’un portefeuille de 28 actifs prime pour un prix de 1,7 Md€ constitué à 90 % de bureaux de standing situés au cœur du quartier d’affaires parisien. Natixis a conseillé Swiss Life Asset Managers en qualité de conseil financier exclusif.

Les actifs ont été acquis par des fonds immobiliers gérés par des entités de Swiss Life Asset Managers basées en Suisse, France, Allemagne et au Luxembourg.

Pour l’un de ses fonds, constitué par Swiss Life et quatre investisseurs européens de premier plan pour un prix d’acquisition d’environ 1,3 Md€, Natixis a finalisé avec succès un financement à 7 ans in-fine de 507,24 M€. Natixis a agi en qualité de sole Bookrunner et Agent, co-Arranger et co-Underwriter aux côtés de Swiss Life Holdings.

Ce financement a été syndiqué avec succès le jour de sa mise en place auprès de BayernLB, Deutsche Pfandbriefbank, Deka Bank, La Banque Postale et Crédit Agricole d’Ile-de-France.

Marc Vincent, responsable mondial de la Banque de Grande Clientèle, Natixis, a déclaré : « Nous sommes fiers d’accompagner Swiss Life Asset Managers dans cette acquisition transformante, qui a sollicité l’engagement de nos équipes spécialisées en conseil immobilier, financement et syndications, en coordination avec le coverage des institutions financières ».

Emmanuel Verhoosel, responsable mondial de Real Estate & Hospitality au sein de la Banque de Grande Clientèle, Natixis, a souligné : « Natixis a co-souscrit le financement avec Swiss Life Holdings. Ceci illustre la tendance actuelle, pour les grands investisseurs immobiliers, d’investir en equity et en dette via des entités du même groupe ».

Fichier attaché

Experts

Contact Presse