Natixis confirme son soutien à la lutte contre le paludisme

Paris, France, 18 mai 2010

Engagé depuis 6 ans dans la lutte contre le paludisme, Natixis contribue à faire reculer la maladie par une politique active de soutien de programmes de prévention dans les zones d’endémie, et le financement de travaux de recherches menés par l’Institut Pasteur. Pour 2010, Natixis a décidé de financer un nouveau projet de lutte contre le paludisme mis en œuvre par Plan France, ainsi que de nouveaux programmes de recherche de l’Institut Pasteur.

Près d’un million de personnes décèdent encore du paludisme chaque année, principalement des femmes enceintes et de jeunes enfants, faute d'accès à des moyens de prévention, de diagnostic et à des traitements.

Des progrès considérables sont néanmoins constatés dans de nombreux pays endémiques grâce à la mise en place de moyens de prévention (l’utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticide) et de nouveaux traitements antipaludiques. En d’autres termes, soutenir le paludisme permet de sauver des vies et de réduire le poids économique et social de la maladie dans les pays touchés.

 

Des réalisations concrètes sur le terrain

Entre 2005 et 2009 Natixis a apporté son soutien à deux programmes importants mis en place par l’Association Plan France :

  • Au Cameroun, le programme a permis de protéger du paludisme plus de 18 500 enfants de moins de 5 ans et 5 000 femmes enceintes, 390 associations de femmes et plus de 10 000 jeunes ont été sensibilisés. Plus de 12 000 moustiquaires ont été distribuées, avec un taux d’utilisation de plus de 80 %. Enfin 384 kits de traitement antipaludique ont été mis à disposition des relais de santé. Le taux de prévalence du paludisme chez les enfants de moins de 5 ans est passé de 39% à 19% en 4 ans.
  • Au Burkina Faso, le programme a permis la distribution de 59 900 moustiquaires pour 10 400 enfants de moins de cinq ans et 39 600 femmes enceintes, avec un taux d’utilisation de plus de 80 %. 90 séances de sensibilisation par le théâtre ont été réalisées, et plus de 3000 élèves formés. Les cas graves de paludisme ont diminué de 50 % en 4 ans.

En 2010, Natixis apportera son soutien à un programme mis en œuvre par Plan France au Togo : 1600 femmes enceintes et 17 000 enfants bénéficieront de moustiquaires et plus de 300 agents de santé communautés seront formés.

 

Une action de soutien aux programmes de recherche

Natixis poursuit également son soutien aux programmes de recherche de l'Institut Pasteur et de son réseau international.

2010 : Étude de la résistance du parasite Plasmodium falciparum à la dernière génération de médicament à base de dérivés d'artémisinine (Dr Odile Pujalon)

2009 : Développement de nouveaux outils pour améliorer la surveillance de la résistance du parasite Plasmodium vivax aux antipaludiques (Dr Didier Ménard)

2008 : Acquisition d'un microscope permettant d'étudier l'étape de l'infection par un système d'imagerie dynamique (Dr Robert Ménard)

2006 : Soutien de l'observatoire international de lutte contre le paludisme des Instituts Pasteur, regroupant 7 Instituts Pasteur et couvrant l'ensemble des zones d'endémie (Dr Frederic Ariey)

2005 : Évaluations de l'efficacité comparée de 2 traitements antipaludiques à l'Institut Pasteur de Madagascar (Dr Didier Menard)

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichier attaché

Contacts Presse