Natixis Interépargne : 3e édition du Baromètre de l’abondement et des versements dans les plans d’épargne salariale

Paris, France, 5 mars 2009

Natixis Interépargne publie le Baromètre de l’épargne salariale de l’année 2008, véritable observatoire du comportement des entreprises et de leurs salariés en matière de versements dans un dispositif d’épargne salariale. Cette édition couvre l’ensemble de l’année 2008 et donne un aperçu des trois dernières années. Ce baromètre est aujourd’hui l’outil de référence permettant aux entreprises de se benchmarker.

Tendance générale

Malgré la crise financière, les salariés sont restés nombreux à effectuer un versement abondable dans leurs dispositifs d’épargne salariale (+3,7% pour le PEE, +13,7% pour le PERCO). Les montants moyens épargnés dans les PEE, qui étaient en légère baisse au premier semestre, ont progressé au cours du second semestre.

Sur l’ensemble de l’année 2008, les montants moyens épargnés dans les PEE ont progressé de 3% à 986€ et de 2% à 1 208€ pour l’abondement. Dans les grandes entreprises, la progression est plus importante : respectivement 7% et 19%.

 

 

Essor du PERCO dans les grandes entreprises

Si le montant moyen épargné et l’abondement moyen dans les PERCO sont globalement stables, on note un fort développement dans les grandes entreprises où le montant moyen épargné est en hausse de 19% (1 247€) et le montant moyen d’abondement (860€) progresse de 9%. Les épargnants, qui ont augmenté leur épargne, semblent avoir pris conscience de la problématique de financement de leur retraite.

 

 

Utilisation contrastée des plafonds d’abondement

Les tendances sont très contrastées entre PEE et PERCO.

Pour le PEE, les salariés ont été beaucoup plus nombreux en 2008 à utiliser entre 50% et 75% de leur enveloppe d’abondement : leur proportion a plus que doublé pour atteindre près de 13% des épargnants tant dans les petites entreprises que dans les grandes. Le montant moyen d’abondement de ces épargnants a plus que doublé.

La tendance est inversée pour le PERCO, puisque près de 8 épargnants sur 10 ont bénéficié de leur enveloppe d’abondement. Ces derniers ont bénéficié de la hausse significative de l’abondement moyen (+38% pour ceux qui ont utilisé moins de 25% de leur enveloppe, mais

+71% pour ceux qui ont utilisé de 25 à 50% de leur enveloppe).

Analyse sectorielle des versements

Pour le PEE, les salariés des secteurs « agriculture, sylviculture et pêche », « administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale » et « activités immobilières » (fortement représentés par des petites entreprises) ont bénéficié des montants moyens d’abondement les plus importants (respectivement 1 702, 51 €, 1 615 € et 1 371, 95 €).

Pour le PERCO, les salariés des secteurs « administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale », « information et communication » et « agriculture, sylviculture et pêche » ont bénéficié des montants d’abondement moyens les plus élevés (respectivement  3 586, 84 €, 3 337, 08 € et 3 007, 99 €).

Ces chiffres démontrent que les dispositifs d’épargne salariale constituent de véritables outils de gestion patrimoniale et d’optimisation fiscale pour les salariés des petites entreprises.

Les salariés des grandes entreprises des secteurs « activités immobilières » et « autres activités de service » pour le PEE et des secteurs « activités immobilières » et

« administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale » pour le PERCO, sont ceux qui ont bénéficié des montants moyens d’abondement les plus importants (respectivement 939,99 €, 624,94 €, 2 169,59 € et 1 439,82 €).


Méthodologie du Baromètre

Lancé début 2008, ce Baromètre est mis à jour chaque semestre et publié sur le site Internet de Natixis Interépargne (www.interepargne.natixis.fr).

Les données étudiées en 2007 et en 2008 sont représentatives de l’ensemble des secteurs économiques et de toutes les tailles d’entreprises. Elles portent sur l’année 2008 :

  • pour le PEE, sur les versements abondables (hors participation) réalisés par près de    700 000 salariés de 18 000 entreprises ;
  • pour le PERCO, sur les versements abondables (y compris participation) réalisés par près de 63 000 salariés de 5 500 entreprises.

La prochaine édition du baromètre présentera un bilan de la participation de l’exercice 2008 qui sera, pour la première fois, soit perçue soit investie dans le PEE ou le PERCO au choix du salarié.

 

 

Abondement : versement complémentaire effectué par l’entreprise dans un plan d’épargne salariale au profit de ses salariés.

Plan d’épargne d’entreprise - PEE : système d’épargne collectif qui permet aux salariés de se constituer, avec l’aide de l’entreprise, une épargne investie en valeurs mobilières, dans un cadre fiscal avantageux et en échange d’un blocage de cette épargne pendant une période de 5 ans.

Plan d’épargne retraite collectif - PERCO : système d’épargne collectif (dont la mise en place est subordonnée à celle d’un PEE) qui permet aux salariés d’une entreprise de se constituer, avec l’aide de l’entreprise, une épargne investie en valeurs mobilières dans un cadre fiscal avantageux. L’épargne acquise par le salarié est disponible sous forme de rente ou de capital lors de son départ en retraite.

Natixis Interépargne, filiale de Natixis dédiée à l’épargne salariale, est leader de la tenue de comptes en France avec plus de 3 millions de comptes gérés et 27,35 % de parts de marché*. Elle participe activement à la promotion des solutions de rémunération complémentaire auprès des pouvoirs publics et joue un rôle majeur en matière d’innovation. Elle a notamment été précurseur en matière de solutions retraites, en mettant en place, dès 1995, un Plan d’Epargne Long Terme et en lançant, quelques années plus tard, le premier PERCO intégralement géré selon une démarche socialement responsable. Depuis octobre 2007, Natixis Interépargne est le 1er acteur à proposer le versement par carte bancaire en ligne dans un plan d’épargne salariale.

 

 

*Source : données AFG au 30 juin 2008

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichier attaché

Contacts Presse