Paris, France, 6 janvier 2022
  • Ramsay Santé, leader européen de l’hospitalisation privée et des soins primaires, poursuit sa dynamique d’engagement durable avec le lancement d’un troisième instrument financier indexé à des objectifs de développement durable.
  • Après avoir renégocié sa dette syndiquée en avril dernier avec un TLB indexé à sa performance ESG, puis rechargé son véhicule de dette immobilière avec la première Fiducie Sûreté Sustainability-Linked en juin 2021, le groupe lance son Euro Private Placement inaugural au travers d’une émission obligataire de 100 M€, elle aussi indexée à des critères ESG.
  • Ce financement long terme (7 à 8 ans in fine) a pour objectif de financer les besoins généraux du Groupe Ramsay Santé et d’accompagner son développement. Il a été arrangé et placé par Natixis CIB et la Banque Postale et a fait l’objet d’une large sur-souscription de la part d’investisseurs institutionnels de premier plan.

Cet Euro Private Placement permet une nouvelle diversification des sources de financement, avec de nouveaux investisseurs obligataires. Il permet également au Groupe d’allonger la maturité moyenne de son endettement, à un taux fixe de financement attrayant complété par une grille de bonus/malus indexée sur les mêmes objectifs annuels que son récent TLB.

Un financement responsable qui s’inscrit dans une démarche RSE de long terme

Ce financement s’inscrit dans la démarche plus globale du Groupe d’émettre des produits financiers indexés à des critères ESG (Sustainability-Linked Financing) tel que détaillé dans son document cadre (Sustainability-Linked Framework) co-coordonné par Natixis CIB. Moody’s V.E a fourni une seconde opinion confirmant l’alignement du document cadre avec les Sustainability-Linked Bond Principles et les Sustainability-Linked Loan Principles respectivement publiés en 2020 par l’International Capital Market Association et la Loan Market Association.

Ramsay Santé, qui vise un progrès continu en matière de responsabilité sociale, sociétale et environnementale, s’est fixé un plan d’actions basé sur des engagements à l’égard de ses principales parties prenantes : patients, collaborateurs, praticiens libéraux, territoires et communautés dans lesquels le Groupe exerce son activité et également en matière d’environnement. Ces engagements s’articulent autour de 4 critères : accroître la satisfaction des patients, développer les centres de soins de proximité, mener des programmes de prévention pour les populations à risque et réduire l’impact du Groupe sur l’environnement.

Le lancement de ce premier Euro Private Placement s’inscrit dans cette dynamique d’engagements responsables.

Après le rachat du groupe Capio en 2018, Ramsay Santé est devenu le leader européen de l’hospitalisation privée et des soins primaires. Le groupe compte aujourd’hui 36 000 salariés et travaille avec près de 8 600 praticiens libéraux.

Présent dans 5 pays, la France, la Suède, la Norvège, le Danemark et l’Italie, le groupe soigne plus de 7 millions de patients par an dans ses 350 établissements.

En hospitalisation, Ramsay Santé propose la quasi-totalité des prises en charges médicales et chirurgicales dans trois métiers : Médecine-Chirurgie-Obstétrique (MCO), Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) et Santé Mentale. Partout où il est présent, le groupe participe aux missions de service public de santé et au maillage sanitaire du territoire, comme en Suède où le groupe dispose de plus d’une centaine de maisons de santé de proximité.

La qualité et la sécurité des soins est la priorité du groupe dans tous les pays où il opère. C’est pourquoi le groupe est aujourd’hui l’une des références en matière de médecine moderne, tout particulièrement en matière de chirurgie ambulatoire et de récupération améliorée après chirurgie (RAAC).

Le groupe investit également tous les ans plus de 200 millions d’€ dans ses établissements que ce soit dans les nouvelles technologies chirurgicales, d’imagerie, la construction et la modernisation d’établissements… Il innove aussi au service des patients avec de nouveaux outils digitaux ou encore en faisant évoluer ses organisations pour une meilleure efficacité de la prise en charge.

Fichier attaché

Contact presse

Porte-parole lié

Sujet lié