Résultats 1T17

Paris, France, 9 mai 2017

FORTE PROGRESSION DES REVENUS à plus de 2,3 Md€ (+14%) et hausse de 40% du RÉSULTAT NET PUBLIÉ à 280 M€

Très bonne dynamique commerciale des métiers cœurs au 1T17

Épargne : activité soutenue EN assurances et rebond de la collecte en Gestion d’actifs

  • Assurances : CA global de 3,3 Md€ au 1T17 (+84%/ 1T16 hors traité de réassurance avec CNP) porté notamment par le déploiement de l’offre d’assurance-vie dans le réseau des Caisses d’Epargne
  • Gestion d’actifs : hausse des AuM à 837 Md€ fin mars 2017 avec une collecte nette de 5 Md€

BGC : ACCELERATION DE LA DYNAMIQUE DE GLOBAL MARKETS, CONTRIBUTION ACCRUE DES PLATEFORMES INTERNATIONALES

  • Global markets : PNB (hors desk CVA/DVA) : +38%/1T16 incluant une hausse du PNB de 36% pour FICT et de 42% sur les Equity, reflétant nos gains de part de marché
  • Global finance & Investment banking : PNB +11%/1T16  
  • Hausse des revenus des plateformes internationales de 32% sur un an au 1T17

SFS : PNB stable sur un an à 344 M€

  • Activité portée par les Financements spécialisés (PNB +2%/1T16)

Forte hausse de la Rentabilité au 1T17(1)

  • PNB des métiers cœurs en hausse de 14% sur un an à 2,2 Md€ dont +26% pour la BGC
  • Très bon contrôle des charges : +6% au 1T17 vs. 1T16, hors contribution estimée au Fonds de Résolution Unique
  • Nette amélioration du coût du risque des métiers cœurs à 24pb au 1T17 (vs. 45pb au 1T16)
  • RNPG retraité (capacité bénéficiaire) à 436 M€ (+40%/1T16) et RNPG publié à 280 M€ en croissance de 40% sur un an malgré la forte hausse de la contribution estimée au Fonds de Résolution Unique
  • ROE des métiers cœurs à 15,9% (+380pb/1T16)
  • ROTE de Natixis à 12,5% au 1T17 (+340pb/1T16), dans le haut de la fourchette de l’objectif New Frontier

Légère baisse des actifs pondérés et renforcement du CET1

  • Actifs pondérés en Bâle 3 en baisse de 1% pour Natixis et de 3% pour la BGC depuis fin 2016
  • Ratio CET1(2) à 11,0% fin mars 2017 après prise en compte d’un taux de distribution prévisionnel minimal de 50% (vs. 10,8% fin 2016 pro forma)

(1) Hors éléments exceptionnels et hors impact IFRIC 21 pour le calcul du RNPG retraité, du ROE et du ROTE

(2) Sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois – sans mesures transitoires - sauf IDA sur pertes reportables. Ratio fin 2016, pro forma du phase in complémentaire de 20% sur les IDA prévu le 1er janvier 2017

Le Conseil d’administration a arrêté le 9 mai 2017 les comptes de Natixis au titre du 1er trimestre 2017.

Pour Natixis, le 1er trimestre s’est notamment caractérisé par(1) :

  • une croissance de 14% des revenus des métiers cœurs sur un an, à 2 219 M€ et de 13% pour Natixis à 2 358 M€.

Le net rebond du PNB du pôle Épargne (+8% par rapport au 1T16) est porté par la Gestion d’actifs en Europe et la solide dynamique de l’Assurance.

La forte croissance du PNB (+26% par rapport au 1T16) de la Banque de Grande Clientèle découle principalement des très bonnes performances au sein de Global markets des plateformes internationales.

Au sein des Services Financiers Spécialisés, les activités de Crédit à la consommation et d’Affacturage continuent de progresser en s’appuyant sur les réseaux du Groupe BPCE.

  • une nette amélioration du coût du risque des métiers cœurs à 49 M€, en baisse de 42% vs. 1T16,
  • une hausse de 40% du résultat net pdg publié à 280 M€,
  • un ROE des métiers cœurs à 15,9%,  
  • un ratio CET1(2) de 11,0% au 31 mars 2017,
  • un ratio de levier de 4,2% à fin mars 2017.

 

Laurent Mignon, Directeur général de Natixis, a déclaré : «Natixis réalise un très bon premier trimestre grâce à la très forte dynamique de ses métiers cœurs, notamment dans la Banque de Grande Clientèle et l’Epargne, à la bonne maitrise de ses charges et à la baisse du coût du risque. Au cours de ce trimestre, l’activité Global markets a été particulièrement soutenue, notamment à l’international ; de même, dans la gestion d’actifs, nous avons enregistré le retour d’une collecte positive aux Etats Unis. Ce trimestre est parfaitement conforme aux objectifs de notre plan New Frontier, avec une hausse de la rentabilité de nos métiers cœurs, un bon contrôle de nos risques pondérés, la forte  contribution de nos activités à l’international et le développement soutenu de l’Assurance».    

 

  1. Voir note méthodologique et hors impact IFRIC 21 pour le calcul du ROE
  2. Sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois – sans mesures transitoires- sauf IDA sur pertes reportables
To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Contacts Presse