Résultats annuels 2013 et du quatrième trimestre 2013

Paris, France, 19 février 2014

De bons résultats 2013 portés par le dynamisme de nos trois métiers, les premières étapes du Plan Stratégique sont engagées

Hausse des revenus des métiers cœurs

  • PNB des métiers cœurs en hausse de 5% en 2013 vs. 2012        
  • Banque de Grande Clientèle : production nouvelle record des Financements structurés de 17,5 Md€ en 2013 et bon maintien des activités de marché de capitaux
  • Epargne : croissance du PNB de 9% vs. 2012 portée par tous les métiers, avec une collecte nette de 20 Md€ dans la gestion d’actifs (hors produits monétaires)
  • Services Financiers Spécialisés : hausse de 7% des revenus vs. 2012 portée par l’activité avec les réseaux du Groupe BPCE

Progression des résultats(1)

  • Croissance de 4% du PNB en 2013 vs. 2012 comme au 4T13 vs. 4T12 : 7 226 M€ en 2013 et 1 836 M€ au 4T13
  • Programme d’Efficacité Opérationnelle en avance sur l’objectif de l’année 2013, dépassé de plus de 35% avec 143 M€ de réduction de charges, soit un total de 240 M€ de réduction de charges cumulée
  • Résultat avant impôt : 1 794 M€ en 2013 en hausse de 10% vs. 2012 et 432 M€ au 4T13 en hausse de 25% vs. 4T12
  • Résultat net part du groupe : 1,1 Md€ en 2013 en hausse de 8% vs. 2012 et      261 M€ au 4T13 en hausse de 10% vs. 4T12
  • ROTE(2) 2013 de 8,7%, en hausse de 50 pb vs. 2012

Une structure financière significativement renforcée

  • Ratio Core Tier 1 en Bâle 3(3) de 10,4% à fin 2013
  • LCR en Bâle 3(4) supérieur à 100% dès le 1er janvier 2014
  • GAPC : cession de 5,4 Md€ d’actifs en 2013

Plan stratégique New Frontier : une dynamique enclenchée

  • Acquisition de BPCE Assurances approuvée le 19 février 2014
  • Travaux entamés en vue de la mise en bourse d’une partie du capital de Coface
  • Lancement du programme additionnel de réduction de charges

Distribution(5) d’un dividende de 0,16 € par action en numéraire au titre de 2013

 

  1. Pro forma de l’opération de cession des CCI, hors réévaluation de la dette propre et coûts de restructuration
  2. ROTE annualisé : résultat net (pdg) – coût net des TSS / actif net comptable moyen après distribution des dividendes – dettes hybrides – immobilisations incorporelles - goodwill moyens
  3. Sur la base de la compréhension de Natixis des règles CRR-CRD4 publiées le 26 février 2013, y compris compromis danois - Sans phase-in sauf IDA sur pertes reportables
  4. Les impacts dépendront du contenu final des règles Bâle 3
  5. Proposition soumise à l’Assemblée générale des Actionnaires du 20 mai 2014

 

Le Conseil d’administration a examiné le 19 février 2014 les comptes de Natixis au titre de l’année 2013 et du 4e trimestre 2013. Le contexte économique reste difficile dans la zone euro et en France. Les indices boursiers ont été orientés à la hausse sur l’ensemble de l’année 2013, l’indice Euro Stoxx 50 a progressé de 17,9% et l’indice Euro Stoxx Banques de 25,8% sur la même période.

 

 

Pour Natixis, l’année 2013 s’est notamment caractérisée par :

  • une dynamique très forte des métiers cœurs, qui enregistrent une progression de 5% de leurs revenus vs. 2012. Dans la Banque de Grande Clientèle, le niveau de la production nouvelle des Financements structurés a atteint 17,5 Md€, niveau significativement supérieur à celui de 2012, notamment grâce au modèle O2D. Dans le pôle Epargne, la Gestion d’actifs a généré une collecte nette record avec plus de        20 Md€ (hors monétaires) ; l’Assurance et la Banque privée ont également enregistré des collectes nettes positives. Au sein des Services Financiers Spécialisés, les Financements spécialisés ont enregistré une croissance très soutenue de leurs revenus, +6% vs. 2012 hors effet périmètre, en lien avec les réseaux du Groupe BPCE ;
  • le programme de cessions d’actifs de la GAPC s’est intensifié, avec 5,4 Md€ réalisés en 2013, en vue de sa fermeture mi-2014 ;
  • un niveau de coût du risque (hors GAPC) en légère hausse par rapport 2012, reflet d’une conjoncture toujours difficile en zone euro ;
  • un résultat net à 1 125 M€, en hausse de 8% vs. 2012, en données pro forma de l’Opération de cession des CCI, hors réévaluation de la dette senior propre et coûts de restructuration ;
  • le renforcement de la structure financière, avec un ratio CET1 en Bâle 3(1) à 10,4% au 31 décembre 2013, une progression de 120 pb vs. 2012, et un niveau de LCR en Bâle 3 supérieur à 100% depuis le 1er janvier 2014(2) ;

 

 

Laurent Mignon, Directeur général de Natixis, a déclaré : «Nos trois métiers cœurs ont été très dynamiques en 2013, comme le montrent la croissance de nos revenus et la hausse de notre rentabilité. Considérablement simplifiée avec la cession des CCI, notre structure financière s’est à nouveau renforcée. Nous avons engagé notre plan stratégique New Frontier avec notamment l’acquisition approuvée de BPCE Assurances et le lancement de notre programme additionnel de réduction des coûts

 

  1. Sur la base de la compréhension de Natixis des règles CRR-CRD4 publiées le 26 février 2013, y compris compromis danois - Sans phase-in sauf IDA sur pertes reportables
  2. Les impacts dépendront du contenu final des règles Bâle 3

Ce communiqué peut comporter des objectifs et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de Natixis. Par nature, ces objectifs reposent sur des hypothèses, des considérations relatives à des projets, des objectifs et des attentes en lien avec des événements, des opérations, des produits et des services futurs et non certains et sur des suppositions en termes de performances et de synergies futures.

Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces objectifs qui sont soumis à des risques inhérents, des incertitudes et des hypothèses relatives à Natixis, ses filiales et ses investissements, au développement des activités de Natixis et de ses filiales, aux tendances du secteur, aux futurs investissements et acquisitions, à l’évolution de la conjoncture économique, ou à celle relative aux principaux marchés locaux de Natixis, à la concurrence et à la réglementation. La réalisation de ces événements est incertaine, leur issue pourrait se révéler différente de celle envisagée aujourd’hui, ce qui est susceptible d’affecter significativement les résultats attendus. Les résultats réels pourraient différer significativement de ceux qui sont impliqués dans les objectifs.

Les informations contenues dans ce communiqué, dans la mesure où elles sont relatives à d’autres parties que Natixis, ou sont issues de sources externes, n’ont pas fait l’objet de vérifications indépendantes et aucune déclaration ni aucun engagement ne sont donnés à leur égard, et aucune certitude ne doit être accordée sur l’exactitude, la sincérité, la précision et l’exhaustivité des informations ou opinions contenues dans ce communiqué. Ni Natixis ni ses représentants ne peuvent voir leur responsabilité engagée pour une quelconque négligence ou pour tout préjudice pouvant résulter de l’utilisation de ce communiqué ou de son contenu ou de tout ce qui leur est relatif ou de tout document ou information auxquels il pourrait faire référence. Les données présentes dans ce communiqué ne sont pas auditées.

La conférence de présentation des résultats du jeudi 20 février 2014 à 9h00 sera retransmise en direct sur le site Internet www.natixis.com (rubrique Communication Financière).

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichier attaché

Contacts Presse