Résultats annuels 2014 et du quatrième trimestre 2014

Paris, France, 19 février 2015

Progression des revenus et du résultat net en 2014 :

  • PNB des métiers cœurs : + 7 % à 7 Md€
  • Résultat net : + 16 % à 1,3 Md€

Avancées significatives du plan stratégique New Frontier

Métiers cœurs : activités dynamiques en 2014

  • Développement des principales franchises de la BGC porté par l’international : production nouvelle de 28 Md€ dans les Financements structurés en 2014 et forte croissance des Dérivés actions
  • Année record pour la Gestion d’actifs : 736 Md€ (883 Md$) d’actifs sous gestion, en hausse de 106 Md€ sur un an, dont collecte nette de 32 Md€ hors produits monétaires
  • Forte progression des positions dans l’Assurance : hausse de 25% du chiffre d’affaires global
  • Déploiement des offres de SFS dans les réseaux du Groupe BPCE : bonne dynamique dans le Crédit consommation (encours +9%), l’Ingénierie sociale (AuM +6%) et les Paiements (parc de cartes +19%)

 

Capacité bénéficiaire et rentabilité en hausse (1)

  • Croissance du PNB des métiers cœurs de 7% en 2014 à 7,0 Md€, supérieure au rythme du plan stratégique, et de 9% vs. 4T13, à 1,8 Md€
  • RBE en hausse de 10% vs. 2013 et de 3% vs. 4T13
  • Nette baisse du coût du risque des métiers cœurs en 2014 à 38pb, vs. 53pb en 2013
  • Hors GAPC, résultat net pdg de 1,3 Md€ en 2014, +16% vs. 2013 et de 288 M€ au 4T14, +15% vs. 4T13
  • ROE 2014 des métiers cœurs en hausse de 200pb vs. 2013, à 12,2%
  • Hausse significative du BPA(2) : +26% en 2014 à 0,39 €

 

Structure financière solide et confirmation de la politique de dividende

  • Dividende ordinaire(3) en numéraire de 0,20 € par action au titre de l’année 2014, soit un taux de distribution de 51%(2)
  • Distribution additionnelle(3) en numéraire de 0,14 € par action suite au capital libéré grâce à la mise en bourse de Coface
  • Ratio CET1 en Bâle 3(4) de 11,4% au 31 décembre 2014, en hausse de 100pb vs. fin décembre 2013 après distribution

 

Avancées significatives du plan stratégique

Réallocation quasiment achevée du capital vers les métiers cœurs :

  • Introduction en bourse de 59% du capital de Coface
  • Fermeture de la GAPC fin juin 2014

Renforcement du poids de l’Epargne dans les métiers cœurs :

  • Projet d’acquisition de DNCA(5). 35% capital alloué à l’Epargne post acquisition
  • Constitution d’un pôle unique dans l’Assurance

 

(1) Voir note méthodologique (2) Hors réévaluation de la dette senior propre (3) Proposition soumise à l’Assemblée Générale des Actionnaires du 19 mai 2015 (4) Sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois – Sans phase-in sauf IDA sur pertes reportables  (5) La transaction est notamment soumise au processus de consultation des instances représentatives du personnel, aux autorisations règlementaires et à l'accord de l'autorité de la concurrence

 

 

Le Conseil d’administration a examiné le 18 février 2015 les comptes de Natixis au titre de l’année 2014 et du 4ème trimestre 2014.

Pour Natixis, l’année 2014 s’est notamment caractérisée par(1) :

  • une hausse des revenus des métiers cœurs de 7% vs. 2013, portée par les bonnes performances des métiers de la Banque de Grande Clientèle, et notamment les activités de Dérivés actions et de Financements, ainsi que par le dynamisme du pôle Epargne, tant en Gestion d’actifs que dans l’Assurance. La croissance des revenus des Services Financiers Spécialisés reste modérée mais intègre les performances solides des métiers Crédit consommation, Ingénierie sociale et Paiements.
  • une diminution du coefficient d’exploitation de 1,2pp vs. 2013 à 69,6%,
  • une nette baisse du coût du risque de 22% vs. 2013,
  • Un résultat net pdg hors GAPCà 1 277 M€, en hausse de 16%,
  • une amélioration de 200pb vs. 2013 du ROE des métiers cœurs, qui s’établit à 12,2% en 2014,
  • un ratio CET1 en Bâle 3(2) en hausse de 100pb vs. fin 2013 à 11,4%, incluant un retour aux actionnaires avec un dividende ordinaire(3) en numéraire de 0,20 € par action, et un dividende exceptionnel(3) de 0,14 € par action lié à la cession partielle de Coface,
  • La mise en œuvre réussie des premières étapes de New Frontier avec une réallocation quasiment achevée du capital vers les métiers cœurs et le renforcement du poids de l’Epargne.

Laurent Mignon, Directeur général de Natixis, a déclaré : «La première année du plan stratégique New Frontier est très positive. Le redéploiement de notre capital en faveur de nos métiers cœurs est pratiquement achevé. Tous nos métiers sont en progression, dépassant leurs objectifs de revenus en France et à l’international avec notamment d’excellentes performances de nos métiers d’Epargne -Gestion d’actifs et Assurances-, et le déploiement du modèle Originate-To-Distribute dans la banque de grande clientèle.

La construction de notre modèle asset light s’accélère et nous permet à la fois, grâce au capital libéré, de respecter  nos engagements de distribution de dividendes et de financer nos projets de croissance soutenant notre stratégie, en particulier les projets d’acquisition de DNCA et Leonardo and Co, spécialiste du M&A Midcap, filiale du groupe Banca Leonardo. Le projet d’acquisition de DNCA constitue un renforcement majeur de la gestion d’actifs en Europe et contribuera dès 2015 à la progression de nos activités.»

  1. Voir note méthodologique
  2. Sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois – Sans phase–in sauf IDA sur pertes reportables
  3. Proposition soumise à l’Assemblée Générale des Actionnaires du 19 mai 2015

 

 

 

Ce communiqué peut comporter des objectifs et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de Natixis. Par nature, ces objectifs reposent sur des hypothèses, des considérations relatives à des projets, des objectifs et des attentes en lien avec des événements, des opérations, des produits et des services futurs et non certains et sur des suppositions en termes de performances et de synergies futures.

Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces objectifs qui sont soumis à des risques inhérents, des incertitudes et des hypothèses relatives à Natixis, ses filiales et ses investissements, au développement des activités de Natixis et de ses filiales, aux tendances du secteur, aux futurs investissements et acquisitions, à l’évolution de la conjoncture économique, ou à celle relative aux principaux marchés locaux de Natixis, à la concurrence et à la réglementation. La réalisation de ces événements est incertaine, leur issue pourrait se révéler différente de celle envisagée aujourd’hui, ce qui est susceptible d’affecter significativement les résultats attendus. Les résultats réels pourraient différer significativement de ceux qui sont impliqués dans les objectifs.

Les informations contenues dans ce communiqué, dans la mesure où elles sont relatives à d’autres parties que Natixis, ou sont issues de sources externes, n’ont pas fait l’objet de vérifications indépendantes et aucune déclaration ni aucun engagement ne sont donnés à leur égard, et aucune certitude ne doit être accordée sur l’exactitude, la sincérité, la précision et l’exhaustivité des informations ou opinions contenues dans ce communiqué. Ni Natixis ni ses représentants ne peuvent voir leur responsabilité engagée pour une quelconque négligence ou pour tout préjudice pouvant résulter de l’utilisation de ce communiqué ou de son contenu ou de tout ce qui leur est relatif ou de tout document ou information auxquels il pourrait faire référence. Les données présentes dans ce communiqué ne sont pas auditées.

La conférence de présentation des résultats du Jeudi 19 Février 2015 à 11h00 sera retransmise en direct sur le site Internet www.natixis.com (rubrique Communication Financière).

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichier attaché

Contacts Presse