Résultats du 1T16

Paris, France, 10 mai 2016

REVENUS DES METIERS CŒURS STABLES dans un contexte de marché défavorable

CAPACITE BENEFICIAIRE de 311 M€ et ROTE de 9,1%(1)

Très bonne resistance au 1t16

  • Métiers cœurs(2) : revenus stables sur un an à près de 2 Md€ et résultat avant impôt en baisse limitée à 4% sur la même période
      • Performances notables de l’Assurance avec un PNB en croissance de 19% et pour les Services Financiers Spécialisés avec des revenus en progression de 6% sur un an dont 11% pour les Financements spécialisés
      • Marges en hausse et décollecte nette limitée (-1 Md€) pour la Gestion d’actifs
      • Résistance des franchises clés de la Banque de Grande Clientèle avec des revenus en retrait de 3% sur un an. Poursuite de la bonne dynamique des Equity
  • Bonne maîtrise des charges (+1% vs. 1T15), hors augmentation de la contribution estimée au FRU
  • Coût du risque des métiers cœurs de 45pb équivalent au niveau du 1T15 (35pb sur un an glissant)
  • RNpg publié de 200 M€ incluant les éléments non-opérationnels et l’impact IFRIC 21
  • ROE des métiers cœurs hors IFRIC 21 à 12,1%

Gestion des ressources rares et du bilan strictement conforme a notre plan

  • Confirmation du modèle Asset Light avec des actifs pondérés en Bâle 3(3) en contraction de 6% sur un an et de 2% vs. fin 2015 
  • Ratio CET1 de 10,8%(4) fin mars 2016 grâce à une génération de CET1 de 30pb, avant prise en compte du dividende
  • Maintien d’un ratio de levier(2) supérieur à 4% à fin mars 2016

Orientations stratégiques confirmées

  • Renforcement du poids de l’Epargne dans le résultat avant impôt des métiers cœurs (46% au 1T16 vs. 41% au 1T15)
  • Capacité confirmée à générer un niveau élevé de CET1 et ainsi à redistribuer les excédents au-delà du CET1 cible (taux de distribution supérieur à 50%)
  • Lancement d’un projet de transformation et d’excellence opérationnelle

(1) hors IFRIC 21 (2) Voir note méthodologique (3) Sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois – sans mesures transitoires - sauf IDA sur pertes reportables (4) Sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois – sans mesures transitoires - sauf IDA sur pertes reportables et pro forma du phasage additionnel du stock d’IDA conformément au règlement 2016/445 et du projet d’acquisition de PJS

 

Le Conseil d’administration a examiné le 9 mai 2016 les comptes de Natixis au titre du 1er trimestre 2016.

Pour Natixis, le 1er trimestre s’est notamment caractérisé par(1) :

  • une stabilité des revenus des métiers cœurs à près de 2 Md€ et une contraction du PNB groupe limitée à 3% sur un an.

Au sein du pôle Épargne, la Gestion d’actifs enregistre une décollecte limitée de 1 Md€ sur le trimestre alors que les marges restent en hausse aux États-Unis et en Europe. L’Assurance affiche une très bonne dynamique avec un chiffre d’affaires global en croissance de 20% vs. 1T15 à 1,8 Md€ (hors traité de réassurance avec la CNP).

Dans la Banque de Grande Clientèle, les Financements structurés continuent de générer une part élevée de commissions dans leurs revenus (37%) et enregistrent une hausse de la production nouvelle de 3% sur un an hors métier Global Energy & Commodities. Les revenus des activités de marché sont portés une dynamique soutenue sur les Dérivés actions et une bonne résistance de Fixed Income grâce aux activités sur les Taux et le Change.

Le PNB des Services Financiers Spécialisés augmente de 6% vs. 1T15, grâce aux performances commerciales solides en Crédit-bail, dans les Cautions et garanties et en Affacturage,

  • des charges de 1 605 M€ en hausse de 3% sur un an. Elles restent bien maitrisées (+1% vs. 1T15) en excluant l’augmentation de la contribution estimée au Fond de Résolution Unique,
  • un coût du risque des métiers cœurs à 45pb, quasi stable sur un an,
  • une capacité bénéficiaire de 311 M€ sur le trimestre (résultat net pdg retraité de l’impact IFRIC 21), en repli de 8% sur un an,
  • un résultat net pdg publié de 200 M€,
  • un ratio de levier(1) de 4,2% à fin mars 2016,
  • un ratio CET1(2) de 10,8% au 31 mars 2016.

Laurent Mignon, Directeur général de Natixis, a déclaré : «Nos métiers cœurs enregistrent de bonnes performances ce trimestre, avec des revenus stables dans un contexte de marché très volatil grâce à une bonne dynamique commerciale. En dépit de charges réglementaires en forte hausse, notre rentabilité reste préservée et nous confirmons notre capacité à délivrer un pay out ratio d’au moins 50%. Pour conforter notre stratégie asset light et accélérer l’adaptation de nos métiers à des conditions plus exigeantes, nous avons annoncé un projet de nouvelle organisation de  la Banque de Grande Clientèle, qui amplifiera notamment nos capacités d’origination et de distribution. Nous avons également lancé une réflexion approfondie sur la transformation de nos process dans chacun de nos métiers et un projet d’excellence opérationnelle».

 

 

  1. Voir note méthodologique
  2. Sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois – sans mesures transitoires - sauf IDA sur pertes reportables et pro forma du phasage additionnel du stock d’IDA conformément au règlement 2016/445 et du projet d’acquisition de PJS

Ce communiqué peut comporter des objectifs et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de Natixis. Par nature, ces objectifs reposent sur des hypothèses, des considérations relatives à des projets, des objectifs et des attentes en lien avec des événements, des opérations, des produits et des services futurs et non certains et sur des suppositions en termes de performances et de synergies futures.

Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces objectifs qui sont soumis à des risques inhérents, des incertitudes et des hypothèses relatives à Natixis, ses filiales et ses investissements, au développement des activités de Natixis et de ses filiales, aux tendances du secteur, aux futurs investissements et acquisitions, à l’évolution de la conjoncture économique, ou à celle relative aux principaux marchés locaux de Natixis, à la concurrence et à la réglementation. La réalisation de ces événements est incertaine, leur issue pourrait se révéler différente de celle envisagée aujourd’hui, ce qui est susceptible d’affecter significativement les résultats attendus. Les résultats réels pourraient différer significativement de ceux qui sont impliqués dans les objectifs.

Les informations contenues dans ce communiqué, dans la mesure où elles sont relatives à d’autres parties que Natixis, ou sont issues de sources externes, n’ont pas fait l’objet de vérifications indépendantes et aucune déclaration ni aucun engagement ne sont donnés à leur égard, et aucune certitude ne doit être accordée sur l’exactitude, la sincérité, la précision et l’exhaustivité des informations ou opinions contenues dans ce communiqué. Ni Natixis ni ses représentants ne peuvent voir leur responsabilité engagée pour une quelconque négligence ou pour tout préjudice pouvant résulter de l’utilisation de ce communiqué ou de son contenu ou de tout ce qui leur est relatif ou de tout document ou information auxquels il pourrait faire référence. Les données présentes dans ce communiqué ne sont pas auditées.

L’information financière de NATIXIS pour le premier trimestre de l’année 2016 est constituée du présent communiqué de presse et de la présentation attachée, disponible sur le site Internet www.natixis.com dans l’espace "Communication Financière".

La conférence de présentation des résultats du mardi 10 mai 2016 à 9h00 sera retransmise en direct sur le site Internet www.natixis.com (rubrique Communication Financière).

Fichier attaché

Contacts Presse