Résultats du 2e trimestre 2011

Paris, France, 4 août 2011

Bonnes performances avec un résultat net part du groupe de 505 m€

Dans un contexte difficile, ces performances démontrent la solidité d’un modèle économique à faible profil de risque et recentré sur les clients

Dynamique commerciale soutenue : croissance de 4%1 vs. 2T10 du Produit Net Bancaire2 hors éléments non-opérationnels à 1 783 M€

Coût du risque maîtrisé intégrant le provisionnement de l’exposition souveraine grecque des filiales d’assurance pour 15 M€ conformément au plan de soutien européen

Forte progression du résultat mis en équivalence des réseaux de banque commerciale : 170 M€, +14% vs. 1T11

Résultat avant impôt2 hors éléments non opérationnels : 691 M€, +7%1 vs. 2T10

Hausse du Résultat net part du groupe hors éléments non-opérationnels : 515 M€ au 2T11 (+4%1 vs. 2T10)

ROE après impôt annualisé supérieur à 10%3 au 2T11, ainsi qu’au 1S11

 

Nouvelle progression du ratio Core Tier 1

Ratio Core Tier 1 : 8,6% (+50 points de base vs. 31 mars 2011 et + 220 pb vs. 30 juin 2010)4

Ratio Tier 1 : 11,6% (+60 points de base vs. 31 mars 2011)

RWA hors impact des CCI : -2% (par rapport au 31 mars 2011)

Laurent Mignon, Directeur général de Natixis a déclaré : « Les résultats du deuxième trimestre 2011 illustrent la solidité du modèle économique orienté vers les clients de Natixis dans un environnement marqué par une forte incertitude. Ces bonnes performances sont portées par l’amélioration des positions commerciales des métiers cœurs, la réduction continue du profil de risque et une progression de la contribution des réseaux de banque commerciale de BPCE. La structure financière de Natixis continue de se renforcer en anticipation des changements réglementaires grâce notamment à un strict contrôle des encours pondérés. En deux ans, Natixis a significativement réduit son profil de risque et démontré sa capacité à générer des résultats récurrents de qualité. »

Les résultats consolidés de Natixis ont été arrêtés le 4 août 2011 par le conseil d’administration.

  1. Pro forma principalement de l’intégration de GCE Paiements, Cicobail et Oceor Lease
  1. Hors GAPC, résultat des activités abandonnées
  1. Hors éléments non opérationnels (détails en annexe)
  1. Pour les périodes avant le 31 décembre 2010, pro forma du changement de traitement prudentiel des CCI (pondération à 370% de la valeur de mise en équivalence)

Fichier attaché

Contacts Presse