Résutats du 1er trimestre 2012 - 09/05/2012

Paris, France, 9 mai 2012

Natixis poursuit son adaptation au nouvel environnement, accentue sa dynamique commerciale et enregistre une amélioration de ses performances opérationnelles par rapport au 4e trimestre 2011

Des résultats opérationnels satisfaisants avec une forte dynamique commerciale dans les trois métiers coeurs

Forte progression du RBE1 hors éléments non opérationnels2 vs. 4T11 (+22% à 459 M€)

Rebond du PNB des métiers cœurs3 (+9% vs. 4T11) dans un environnement de marché moins volatil au 1T12

Résultat net part du groupe hors éléments non opérationnels : 339 M€, en hausse de 19% vs. 4T11 et en baisse de 30% vs. 1T11

Résultat net part du groupe publié : 185 M€, intégrant -155 M€ après impôt d’éléments non opérationnels

 

Poursuite du renforcement de la structure financière et de la réduction des risques

Programme de réduction de la consommation de ressources rares4 largement réalisé : réduction de 5,2 Md€ des actifs pondérés de Natixis et de 6,9 Md€ des actifs à refinancer de la BFI et de GAPC

Ratio Core Tier 1 renforcé : 10,6% au 31 mars 2012 (+40 points de base5 par rapport au 31 décembre 2011, en Bâle 2.5)

Accord de commutation signé avec MBIA, permettant une réduction des actifs pondérés et équivalents de 4,7 Md€ pour le Groupe BPCE et de 0,7 Md€ après garantie pour Natixis pour l’essentiel à fin 2012

 

Nouveaux gains de parts de marché des métiers cœurs

BFI : performances commerciales satisfaisantes et poursuite du renforcement de la présence sur le marché primaire obligataire

Epargne : développement commercial toujours dynamique de la gestion d’actifs aux Etats-Unis et de la prévoyance en Assurance

Services Financiers Spécialisés : poursuite du déploiement des offres produits dans les réseaux du Groupe BPCE

 

 

  1. Hors GAPC, résultats des activités abandonnées et coûts de restructuration. Pro forma, note méthodologique en annexe
  1. Détails en annexe
  1. Métiers cœurs : Banque de Financement et d’Investissement, Epargne, Services Financiers Spécialisés
  1. Capital et liquidité
  1. Ratio de 10,2% au 31/12/2011 incluant l’impact de l’opération P3CI mise en place le 6 janvier 2012

 

Le Conseil d’administration a examiné le 9 mai 2012 les résultats consolidés de Natixis au titre du 1er trimestre 2012. L’environnement de marché s’est amélioré au cours du 1er trimestre 2012 sous l’effet de l’action de la BCE et des injections de liquidité liées aux opérations de refinancement long terme (LTRO) qui ont nettemment resserré les spreads de crédit et rassuré les investisseurs.

Au 31 mars 2012, l’indice Euro Stoxx 50 a progressé de 7% par rapport au 31 décembre 2011 et l’indice Euro Stoxx Banks a également progressé de 8% par rapport au 31 décembre 2011. Néanmoins, sur le plan économique, le contexte reste incertain, notamment en Europe où le risque souverain persiste.

Dans ce contexte, Natixis a amélioré ses performances opérationnelles tout en poursuivant la mise en œuvre de son plan de réduction de la consommation des ressources rares (capital et liquidité). Le 1T12 se caractérise notamment par :

  • De nouveaux gains de part de marché dans les métiers cœurs de Natixis (BFI, Epargne et SFS) et un bon développement commercial dans un environnement de marché moins volatil mais encore incertain sur le plan économique. Le PNB des métiers cœurs s’élève à 1 557 millions d’euros au 1T12, en croissance de 9% par rapport au 4T11.
  • Le PNB de Natixis, hors éléments non-opérationnels et impact de P3CI, est stable par rapport au 1T11, dans un contexte de poursuite de la réduction des besoins de liquidité. Au 1er trimestre 2012, les besoins de liquidité de la BFI et de GAPC ont été réduits de 4,5 milliards d’euros par rapport au 31 décembre 2011. En cumul, depuis le 30 septembre 2011, la réduction s’élève à 6,9 milliards d’euros.
  • Le résultat net part du groupe au 1T12, hors éléments non-opérationnels, s’élève à 339 millions d’euros, en croissance de 19% par rapport au 4T11 (+34% hors P3CI) et en baisse de 30% par rapport à la base élevée du 1T11 (-21% hors P3CI).
  • La solvabilité de Natixis continue de se renforcer. Au 31 mars 2012, le ratio Core Tier 1 en Bâle 2.5 (CRD3) s’élève à 10,6%, soit une génération organique de capital réglementaire de 40 points de base au 1T12 (en intégrant l’effet de l’opération P3CI au ratio du 31 décembre 2011). Depuis le 30 septembre 2011, les actifs pondérés de Natixis hors CCI ont baissé de 5,2 milliards d’euros (à change constant et hors augmentation liée à CRD3), à comparer à un objectif de réduction de 10 milliards d’euros à fin 2013.

 

 

Laurent Mignon, Directeur Général de Natixis, a déclaré : « Les bons résultats opérationnels de Natixis au premier trimestre concrétisent le dynamisme commercial de nos trois métiers dans un environnement de marché moins agité. Nous avons continué de réduire, comme nous l’avions annoncé, les actifs pondérés et les besoins de liquidité de nos métiers et augmenté à nouveau notre solvabilité en préparation du passage à Bâle 3. »

 

Retrouvez les résultats complets dans le document ci-joint

Contacts Presse